ACCUEIL LE PROJET LES REPÈRES ÉCOLOS LES ÉPISODES LES MERCIS CONTACT REVUE DE PRESSE

CONTEXTE    

L’urgence écologique est aujourd’hui actée. Elle occupe l’espace médiatique, politique et grand public. Associations, militants, ONG, réalisateurs ont réussi à rendre la problématique visible et incontournable.
En 2007, les préoccupations environnementales franchissent une étape avec l’attribution du prix Nobel de la paix à Al Gore et aux climatologues.
2007 encore, alors que nous sommes en pleine campagne Présidentielle, Nicolas Hulot rassemble autour de son Pacte écologique 750 000 signataires.
Malgré ce retentissement de la cause, la formation politique censée incarner le combat écologique est complètement inexistante. Le score de 1,57 % de Dominique Voynet à ces élections Présidentielles inflige une claque aux Verts.
Cécile Duflot débute son mandat de secrétaire nationale des Verts en janvier 2007 et subit donc de plein fouet ces échecs. Son mot d’ordre de l’époque, « il faut tenir, on va s’en sortir » !
Les écologistes ne sont pas pris au sérieux, caricaturés dans leurs schémas et guerres intestines. L’écologie politique est absente du débat politique alors qu’elle est au cœur de tous les débats sur l’époque.
À l’appel de Daniel Cohn-Bendit, Cécile Duflot a l’intuition que la solution pour sortir son parti de l’ornière est de plaider pour le renouveau et l’ouverture. Elle y arrive, non sans mal.
À l’été 2008, avec en ligne de mire les élections Européennes, le rassemblement des écologistes débute. Europe Ecologie est né avec 2 maîtres mots : « rassemblement » de l’extrême gauche aux amis de Nicolas Hulot ; et « ouverture », vers les militants de la société civile.
Cette campagne est menée de front par 3 personnalités fortes et charismatiques, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et José Bové. Elle est largement moquée par la majorité des observateurs de l’époque. Et pourtant, l’improbable arrive ! Europe Ecologie devance le modem et talonne le PS avec 16,28% . Ils obtiennent 14 sièges de députés européens, autant que le PS ! et six points au-dessus du précédent record historique des Verts en 1989.
La surprise est telle, que l’on accuse même la diffusion la veille du scrutin; du film « Home » d’avoir influencé les votes !!
Le résultat n’en demeure pas moins. Europe Ecologie devient la 3ème force politique en France.
Suivent les Régionales en mars 2010 dont tout le monde pense qu’elles seront la confirmation que ces écolos devenus un peu prétentieux n’ont bénéficié que d’un coup de chance.
La jeune secrétaire des Verts, Cécile Duflot, alors inconnue, prend la tête de liste en Ile-de-France, région au budget de 4,5 milliards d’euros.
A ce moment-là, personne ne croit en cette leader inexpérimentée. Ni à ce que ce mouvement résiste à l’implosion par conflits personnels.
Pourtant, le 14 mars 2010, la liste qu’elle conduit rassemble 16,58% des suffrages, plus que le score national des listes d’Europe Ecologie, 12,18%.
Europe Ecologie s’affirme comme la 3ème force politique française et Cécile Duflot s’installe comme interlocutrice privilégiée du PS.
Le 13 novembre 2010, le rassemblement est miraculeusement parachevé. Le nouveau parti écologiste Europe Ecologie – Les Verts voit le jour.
Prochaine étape, l’élection Présidentielle de 2012.

1974
Election Présidentielle
René Dumont : 1ère candidature écologiste : 1,32% des votes
1984
Fondation du parti « Les Verts »
1988
Election Présidentielle
Antoine Waetcher, candidat des Verts obtient 3,8% des votes
1989
Elections Européennes 
Antoine Waetcher obtient 10,6% des votes
1995
Election Présidentielle
Dominique Voynet, candidate des Verts obtient 3,32% des votes
1999
Elections Européennes
Daniel Cohn-Bendit obtient 9,72% des votes
2002
Election Présidentielle
Noël Mamère, candidat des Verts obtient 5,25% des votes
2007
Election Présidentielle
Dominique Voynet, candidate des Verts obtient 1,57% des votes
2008
Rassemblement des écologistes intitulé EUROPE ÉCOLOGIE
2009
Elections Européennes 
Les listes d’Europe Écologie obtiennent 16,28%  des votes
2010
Elections Régionales
La liste conduite par Cécile Duflot en Ile-de-France obtient 16,58% des votes
2010
Dissolution du parti « Les Verts » dans Europe Écologie – Les Verts
 
 
© GREEN PRODUCTION 2011
 

Suivez l'histoire : Inscrivez-vous